jfchenin.blogs.com > no diving

Aeroport

Aeroport

Décembre a commencé avec ses joies figées au seuil de la joie.
Janvier passé à traverser des villes, des vignes et des plaines, avec ce petit soleil blanc.
Février : d'autres routes, parcourues sans but précis.
Mars : il y eut aussi cette maison vide. Le maintien du plaisir n'est plus à l'ordre du jour. Aller, sentir, aimer deviennent inutiles. Les jours sont des prisons de querelles magnifiques orchestrées par les ombres blanches qui dansent sur les murs.

Accueil | Suivante